Lorsque l’on débute sur Internet, il est courant de commettre des erreurs de référencement. Que vous débutiez dans le game du SEO ou dans le lancement de votre entreprise, voici quelques tips pour éviter les erreurs SEO les plus courantes !

 

– Ne pas penser SEO dès le début

Le faux pas le plus courant est de commencer à créer du contenu sans élaborer de stratégie précise. N’oubliez pas que le meilleur contenu du monde ne sert à rien s’il n’est pas visible par son public cible !

Alors avant de prendre votre plus belle plume, pensez SEO !

 

– Choisir des mots-clés ultra-concurrentiels

Lorsque l’on lance son business, la tentation de tout miser sur les mots-clés les plus connus et concurrentiels est très forte (et on ne peut pas vous en vouloir… c’est normal). Sauf qu’il va vous falloir un certain temps avant de gravir les échelons de Google et d’apparaître en bonne place. Et cela à condition de faire preuve de ténacité et d’une excellente stratégie ! Sans cela il est fort probable que vous ne réussissiez pas à atteindre vos objectifs de référencement.

Une stratégie plus judicieuse serait de miser sur des mots-clés de faible concurrence. Votre site sera plus vite référencé, le trafic augmentera jusqu’à asseoir votre réputation. Au fil du temps, cette stratégie nourrira votre succès sur les mots-clés les plus compétitifs.

 

– Ne pas travailler les mots-clés de longue traîne

Même chanson que pour le faux-pas cité précédemment ! Vous vous dites certainement que pour débuter il faut se concentrer sur l’essentiel en choisissant des expressions génériques (fortement concurrentielles donc…) alors qu’il est plus pertinent de miser sur la longue traîne.

Pas convaincu ? Faites donc un tour sur les statistiques de votre site web ! Vous verrez rapidement que tous ces mots-clés mis bout à bout représentent un trafic important.

 

– Penser que remplir vos pages de mots-clés va favoriser votre référencement

Aaaaah la belle époque où l’on faisait du remplissage de mots-clés en blanc sur fond blanc pour gagner la faveur des moteurs de recherche…

Bien évidemment, il faut choisir ses mots, son champ lexical et placer des expressions pour favoriser le référencement naturel. Mais il ne faut pas en abuser au risque de créer une mauvaise expérience utilisateur qui va faire fuir votre public. Avec cette technique, bonjour le taux de rebond qui pète le plafond ! Et au revoir le positionnement sur les moteurs de recherche qui vont en déduire que vous n’offrez pas un contenu de qualité…

Enfin, sachez que l’on ne trompe plus Google ! Aujourd’hui les algorithmes connaissent et pénalisent ces comportements.

Mais alors comment faire ? Tout simplement en vous en tenant à votre stratégie et en créant des contenus qualitatifs à forte valeur ajoutée. A la clé ? Un public conquis qui reconnaîtra votre expertise.

 

– Ne pas comprendre ce que cherche votre public

Rebondissons sur le conseil précédent ! Pour attirer votre cible, la convaincre et la faire adhérer, cherchez à comprendre ce qu’elle recherche.

Quelle est l’intention des internautes lorsqu’ils atterrissent sur votre site web ? Cherchent-ils de l’information ? Veulent-ils acheter directement ?

En analysant ce qu’ils cherchent, vous pourrez créer le contenu qui les intéresse.

 

– Ne pas penser à la structure de votre site web

Il est courant lorsque l’on parle de SEO de ne penser qu’au contenu. Or, la structure même de votre site web est un pilier du référencement.

Alors on ne badine pas avec la technique ! Meta-descriptions, URLs, arborescence, liens, temps de chargement, balises… Analysez les facteurs techniques qui pourraient bloquer ou pénaliser votre référencement.

 

– Ne pas mesurer les résultats

Avouez qu’il serait dommage de déployer de l’énergie pour travailler son SEO et de ne pas voir les progrès !

Les outils d’analyse pour suivre votre SEO doivent être utilisés dès le début afin de mesurer ses performances et son évolution. Cela vous permettra d’avoir une vision nette et précise et de mettre en place les actions nécessaires si vos pratiques ne portent pas leurs fruits.